Qu’obtient-on quand on mélange des animaux en thérapie, un dumpling, des jeunes garçons lâchés dans la nature québécoise, une amitié entre une infirmière et une dame âgée et les souvenirs d’une enfance marquée par la séparation des parents? On obtient trois courts métrages d’animation et deux courts métrages en prise de vues réelles de créateurs canadiens en nomination à la 91e cérémonie des Oscars. Comme il n’y a que cinq films  nommés dans chacune de ces catégories, on peut dire que le Canada domine la course aux Oscars du meilleur court métrage cette année!

Meilleur court métrage en prise de vues réelles

Dans la catégorie des courts métrages en prise de vues réelles, deux films québécois sont dans la course (tous deux représentés par l’entreprise montréalaise h264 distribution). Le film Fauve de Jeremy Comte a été présenté dans 120 festivals, raflant plus de 65 prix, dont le Prix spécial du jury au Festival du film de Sundance, le prix du Meilleur film dramatique au festival Aspen ShortFest et neuf prix (y compris ceux du Meilleur court métrage et de la Meilleure réalisation) au 15e gala Prends ça court! Fauve met en scène deux jeunes garçons qui s’enfoncent dans un jeu de pouvoir malsain, avec la nature comme seul témoin. (Selon la rumeur, Jeremy Comte travaillerait sur son premier long métrage. Restez à l’affut!)

Voyez la bande-annonce de Fauve ici.

Le film Marguerite de Marianne Farley raconte l’amitié entre une infirmière (jouée par Sandrine Bisson) et une dame âgée, Marguerite (Béatrice Picard), qui revisite ses désirs  inavoués grâce à cette relation. Le film a été présenté dans plus de 70 festivals et a remporté 35 prix, dont le prix du Meilleur court métrage canadien au Festival international du cinéma en Acadie, le prix Best Queer Short Film au Festival international du film de Provincetown et le prix de la Meilleure interprétation dans un court métrage pour Béatrice Picard au Vancouver International Women in Film Festival. Marianne Farley coproduit actuellement son premier long métrage, Les Nôtres, dans lequel elle tient également un rôle.

Voyez Marguerite ici.

Meilleur court métrage d’animation

Dans la catégorie des courts métrages d’animation, le film Animal Behaviour d’Alison Snowden et David Fine présente avec humour des animaux qui suivent une thérapie de groupe pour régler leurs problèmes de culpabilité, de trouble obsessionnel-compulsif et d’anxiété de séparation. Le couple de Vancouver à l’origine de la série télévisée Bob and Margaret avait remporté l’Oscar dans cette même catégorie en 1994 pour Bob’s Birthday. Leur film Animal Behaviour, produit par l’ONF, a été présenté dans différents festivals, dont le TIFF et le VIFF ainsi queles festivals d’Édimbourg et d’Annecy. Il a remporté notamment le prix de la Meilleure réalisation et de la Meilleure comédie au Festival du film d’animation de Los Angeles et le Choix du public au festival Court c’est COURT! en France. (Pssst! Du 11 au 24 février, le film pourra être visionné gratuitement sur le site NFB.ca et dans certains médiaux sociaux de l’ONF.)

Le film Weekends du créateur canadien Trevor Jimenez raconte une histoire personnelle inspirée des souvenirs qu’il garde de son enfance après la séparation de ses parents. « C’est une histoire universelle », déclare ce scénarimagiste de Pixar dans une vidéo disponible sur le site Web du film. Weekends, dont l’histoire se déroule dans les années 1980 à Toronto, a notamment remporté le prix du Meilleur court métrage d’animation au Festival du film de Varsovie, le Grand prix du jury au Festival du film de Nashville et les prix du public et du jury au Festival international du film d’animation d’Annecy.

 

Le film Bao de Domee Shi parle de la relation entre une mère, son enfant et… un dumpling qui prend vie, au grand bonheur d’une mère surprotectrice qui voit son fils grandir trop rapidement. L’histoire se passe à Toronto, la ville où la créatrice canadienne d’origine chinoise a grandi. Bao a été présenté en première au Festival du film de Tribeca en 2018, où il était en nomination dans la catégorie Meilleur court métrage narratif, ainsi qu’en salles en première partie du film Incredibles 2 (un des films de Pixar auxquels Domee Shi a participé à titre de scénarimagiste). Domee est la première femme à réaliser un court métrage de Pixar.

D’autres nominations canadiennes

Des Canadiens sont également nommés dans des catégories techniques : Paul Massey, mixeur de son pour Bohemian Rhapsody, et Gordon Sim, en lice dans la catégorie Meilleure direction artistique avec l’Américain John Myhre pour leur travail dans Mary Poppins Returns.

La cérémonie des Oscars sera présentée le 24 février 2019!