Le Canada se dirige vers Cannes avec un nouveau traité de coproduction Canada-France

17 • 05

Le Canada se prépare à éblouir l’industrie internationale par sa présence au 75e Festival de Cannes (17 au 28 mai 2022) et au Marché du Film (17 au 25 mai)! Avec notre Pavillon du Canada écoresponsable, des projections à profusion, des activités de réseautage, des panels et de grandes émotions cinématographiques, c’est le moment idéal pour vous informer du nouveau traité de coproduction Canada-France!   

Le Canada adore les coproductions

En tant que chef de file mondial de la coproduction, nous avons conclu des traités et des protocoles d’entente avec plus de 60 pays à ce jour. Cela signifie un accès continu au soutien fédéral pour les coproductions officielles, un financement discrétionnaire privé et public, et un accès aux crédits d’impôt fédéraux et provinciaux, pour ne citer que quelques avantages. Même si votre pays n’a pas conclu de traité officiel avec nous, vous pouvez envisager de créer une coentreprise afin de bénéficier d’avantages considérables tels que des crédits d’impôt canadiens et des droits de licence de diffusion améliorés.   

Et comme la France, le Canada est fier d’être membre du fonds de soutien culturel de l’Europe, Eurimages, ce qui permet à nos projets d’accéder à des financements – parmi d’autres possibilités prestigieuses que nous sommes heureux d’offrir à nos cinéastes! 

Les dernières nouvelles sur le nouvel accord franco-canadien

Le nouvel accord, signé le 28 juillet 2021, est entré en vigueur le 1er mai 2022, juste à temps pour Cannes! Saviez-vous que la France est notre plus important partenaire de coproduction? En effet, nous détenons un traité depuis 1983. Nous avons coproduit avec succès de nombreux films primés et acclamés dans les festivals, dont La nuit des rois, Babysitter et le premier long métrage de la cinéaste canadienne Charlotte Le Bon Falcon Lake qui était sélectionné pour la prochaine Quinzaine des réalisateurs de Cannes! (En passant, Falcon Lake est également l’une des trois coproductions canadiennes ayant reçu un financement d’Eurimages en 2020). 

« L'organicité de la coproduction était au cœur de notre association avec Cinéfrance Studios et Onzecinq, qui ont collectivement développé le projet, mais dont l’identité visuelle, et donc tout le tournage, se passait au Canada, avec des acteurs québécois principalement. »

Sylvain Corbeil (Metafilms, producteur de Falcon Lake)

Comme l’explique cet avis à l’industrie, l’accord nouvellement remanié représente un traité renouvelé, modernisé et plus souple qui couvre tout le spectre du cinéma et de la télévision! Voici quelques points saillants :

  • Les œuvres destinées à une première diffusion sur un service de médias audiovisuels sur demande sont désormais admissibles.  
  • Une participation financière plus faible pour les longs métrages dans une langue autre que le français.  
  • Un poste-clé de création peut maintenant être occupé par un ressortissant d’un pays autre que le Canada ou la France. 

Ce signe des temps illustre certainement l’engagement du Canada à garder une longueur d’avance, non seulement en ce qui concerne la qualité de nos talents, de nos récits et de nos productions, mais aussi en ce qui concerne le développement des affaires et la préparation de nos acteurs et partenaires pour qu’ils puissent réussir dans cette industrie en pleine évolution.  

Pour en savoir plus sur le dernier traité Canada-France, cliquez ici

Pourquoi le Canada est votre partenaire de choix!

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la coproduction avec le Canada en revisitant notre ressource en ligne : Coproductions officielles – RDVCanada.ca. 

Le Canada est souvent sous les feux de la rampe dans les festivals et marchés les plus importants et prestigieux du monde, comme celui de Cannes. Nous adorons tout simplement promouvoir notre contenu et aider nos producteurs à accéder à des programmes de financement conçus pour faciliter la promotion et la distribution de projets et de coproductions canadiens sur les marchés étrangers.

Falcon Lake, produit par Metafilms et réalisé par Charlotte Le Bon

« Les avantages de travailler au Canada comprennent la main-d’œuvre compétente et créative, la diversité des paysages naturels et bâtis, ainsi que la qualité de l’équipement et des ressources matérielles à disposition, » affirme Corbeil. « C’est un environnement sécuritaire et prévisible. » 

Le Canada est également reconnu pour ses studios d’animation et d’effets visuels primés par l’Académie. Et de sa production écoresponsable à la représentation diversifiée sans oublier la parité entre les sexes, notre industrie audiovisuelle s’engage à soutenir et à financer le travail des personnes autochtones, noires et racisées, des réalisatrices, des productrices et des scénaristes, ainsi que des talents émergents.  

Vous avez des questions sur la coproduction avec le Canada? Contactez Clémence Bradley pour plus de détails. Si vous êtes à Cannes 2022, visitez le Pavillon du Canada pour rencontrer nos artistes et en apprendre davantage sur la coproduction. 

Dans la même catégorie

La boucle est bouclée : La théorie Lauzon à Cannes 2022

jouer_rouge.svg

Votre guide vidéo de la coproduction avec le Canada

Faits saillants sur le Questionnaire d’auto-identification de Téléfilm

À voir : webinaire sur la distribution dans les festivals de films!

Six coproductions à succès de 2021

IBCC 2021 : les coulisses de l’industrie audiovisuelle canadienne!

Des producteurs canadiens parlent des Rencontres de coproduction francophone

La production sur écran autochtone et l’environnement au SPF21

Balado : Sortez le popcorn, saison 2

Énoncé de collecte

de renseignements personnels

Infolettre RDVCanada

Afin de procéder à votre inscription à l’infolettre, nous devons obtenir certains renseignements personnels à votre sujet. Le présent énoncé explique pourquoi ces renseignements sont nécessaires et à quoi ils serviront.

Inscription à l’infolettre

Les renseignements personnels sont collectés afin de vous inscrire à l’infolettre pour que vous puissiez recevoir de l’information par courriel. Ces renseignements comprennent notamment votre adresse de courriel, votre nom, votre préférence linguistique ainsi que votre emplacement (province et pays. Les renseignements personnels liés à votre inscription transigeront par la plateforme CakeMail, laquelle permet le traitement et l’hébergement de l’information au nom de Téléfilm Canada, en conformité avec les politiques de ce fournisseur de services disponibles au(x) lien(s) suivant(s) : https://www.cakemail.com/ca-fr/conditions-dutilisation; https://www.cakemail.com/ca-fr/politique-de-confidentialite.

La cueillette et l’usage fait des renseignements personnels sont conformes aux dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels et sont en lien avec la mission de Téléfilm Canada telle que spécifiée à l’article 10 de la Loi sur Téléfilm Canada. Ces renseignements peuvent être utilisés à des fins d’évaluation, de compilation de statistiques et d’établissement de rapports. Ces informations sont versées dans le fichier de renseignements personnels Communications publiques (POU 914).

Demande d’informations sur la vie privée

Si vous avez une question, un commentaire, une préoccupation ou une plainte au sujet de l’application de la Loi sur la protection des renseignements personnels et des politiques connexes, veuillez communiquer avec le coordonnateur de la protection des renseignements personnels de Téléfilm Canada par courriel à ATIP-AIPRP@telefilm.ca, par téléphone au (514) 283-6363 ou (800) 567-0890, par télécopieur au (514) 283-8447, ou en écrivant à :

Coordonnateur de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels
Téléfilm Canada
360, rue Saint-Jacques, bureau 600
Montréal (Québec) H2Y 1P5

Si vous n’êtes pas satisfait(e) de notre réponse à l’égard de vos préoccupations au sujet de la protection de vos renseignements personnels, vous pouvez communiquer le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada par courriel, à : info@priv.gc.ca ou par téléphone, au (800) 282-1376.