Le 27 juin dernier, Téléfilm Canada tenait un événement privé auquel étaient conviés des talents émergents, des représentants de l’industrie et d’autres créateurs pour célébrer l’annonce des projets sélectionnés cette année dans le nouveau programme Talents en vue (anciennement le programme de production à micro-budget)! L’événement s’est tenu aux Pinewood Studios de Toronto, et il était coanimé par le Fonds des talents et Bell Média.

La mission du programme est simple : soutenir la prochaine génération de créateurs de contenu et assurer l’avenir du cinéma canadien. Comme il a été annoncé pendant l’événement, 45 projets ont été sélectionnés pour obtenir une aide financière du programme Talents en vue, et c’est avec beaucoup de fierté que nous annonçons que les 38 longs métrages ainsi que les sept projets narratifs web sélectionnés, de langue anglaise et française, proviennent de talents émergents de partout au Canada!

(Voyez la vidéo pour en savoir plus sur cette annonce, et visitez notre site web pour connaître la liste des récipiendaires.)

*Vidéo en anglais uniquement.

« Je trouve génial d’être ici alors que vous êtes sur le point d’entreprendre la plus formidable aventure qui soit, celle de raconter des histoires », a déclaré le renommé réalisateur, scénariste et producteur Xavier Dolan pendant son discours. « Je crois que le cinéma est un risque, et je pense que vous êtes tous, ici, prêts à le prendre. C’est extraordinaire… Faire un premier film est un acte impudique où l’on apprend à se connaître et à se mettre de l’avant. Cela donne de l’importance à notre existence et met en valeur notre désir de résoudre les problèmes et de changer le monde. C’est peut-être naïf et imparfait, mais c’est authentique. Alors bonne chance à tous. »

Assurément, faire carrière dans l’industrie audiovisuelle n’est pas une mince affaire, même pour ceux qui sont bardés de diplômes et qui ont de l’expérience. Le programme Talents en vue, qui a été remanié depuis, a soutenu 15 projets l’an dernier. Le bond spectaculaire à 45 projets financés cette année est attribuable à « l’extraordinaire soutien apporté par les écoles, les coopératives et les festivals partenaires du programme », de déclarer Jean-Claude Mahé, directeur général par intérim de Téléfilm Canada. Téléfilm a travaillé de concert avec les partenaires désignés pour identifier ceux et celles qui allaient prendre place dans la compétition. Cette année, Téléfilm a aussi travaillé avec des jurys de pairs à travers le Canada, représentatifs de nos communautés culturelles, régionales et linguistiques afin de sélectionner les meilleurs projets. L’événement a rassemblé des récipiendaires des années précédentes pour encourager et inspirer la cohorte 2018.

« On m’a demandé quelle incidence le programme Talents en vue avait eue sur moi et sur ma carrière; je peux affirmer en toute franchise qu’il a fait la différence entre avoir une carrière et ne pas en avoir du tout », a déclaré Molly McGlynn lors de son discours. « Avoir la chance de réaliser Mary Goes Round m’a totalement transformée. » (Il s’agissait de son premier long métrage, qui a été financé par le Programme de production à micro-budget de Téléfilm.) « Je suis très fière de ce film qui a donné le coup d’envoi à une carrière à laquelle je n’osais même pas rêver il y a cinq ans. Je serai éternellement reconnaissante au Fonds des talents. »

*Vidéo en anglais uniquement.

La diversité sur laquelle mise le programme Talents en vue dans le choix des projets est tout aussi importante. Dans cet article de Randall King publié dans le Winnipeg Free Press, Jordan Molaro, un réalisateur de Winnipeg faisant partie des récipiendaires du programme Talents en vue de cette année, a tenu les propos suivants : « Talents en vue forme des personnes issues de différentes communautés, notamment la communauté LGBT et les communautés des Premières Nations et des Métis, ainsi que des créateurs qui n’ont pas eu les mêmes chances que d’autres créateurs du reste du Canada. » Dans son article, King écrit que Molaro est un cinéaste anishinaabe qui éduque les jeunes des Premières Nations. (Lire l’article pour en savoir plus.)

Talents en vue forme des personnes issues de différentes communautés, dont la communauté LGBT et les communautés des Premières Nations et des Métis, ainsi que des créateurs qui n’ont pas eu les mêmes chances que les autres créateurs Canadiens.

La clé du succès de ce programme est le Fonds des talents, une fondation de dons privés qui comprend Bell Média et Corus Entertainment comme partenaires principaux, de même que de nombreux donateurs privés et corporatifs.  Récemment, Québecor s’est ajouté aux partenaires du Fonds des talents.

Comme l’explique la page web du Programme Talents en vue, ce programme « soutient la production, la distribution numérique et la promotion d’un premier long métrage ou d’un projet audiovisuel narratif d’un autre format conçu spécialement pour la distribution numérique. »

Bravo à tous nos récipiendaires et un grand merci à tous les donateurs, organisateurs et supporteurs du programme du Fonds des talents!